Qu’est-ce qu’un OCT?

 

OCT signifie « tomographie par cohérence optique », c’est un examen qui s’apparente à une échographie de l’œil. 

L’OCT effectue des mesures non invasives permettant une étude des différentes structures de l’oeil. Cette technique est utilisée pour mettre en évidence certaines lésions et pathologies.

 

L’OCT permet d’obtenir des images des tissus biologiques en mesurant la réflexion de la lumière (émise par un laser infra-rouge) sur le tissu rétinien.

 

La résolution de l’image est de 10 à 15 microns, soit au moins deux fois plus fins que ce qui est accessible avec des méthodes conventionnelles comme l’IRM ou de l’échographie à ultrasons.

Cela permet ainsi de mettre en évidence avec une très grande précision les différentes couches de la rétine et du nerf optique.

OCT2.png

Comment se déroule l‘examen ?

 

Il faut compter  1 à 5 minutes pour la durée totale de l’examen.

 

Pour le patient, l'OCT est un examen simple, rapide et indolore.

Il ne nécessite pas l'instillation de gouttes, à part en cas d'examen du fond de l'œil qui implique de dilater préalablement la pupille.

Assis à l'appareil, front et menton contre un support, le patient fixe un point lumineux dans l'appareil, pendant que ce dernier prend de nombreux clichés. 

L'examen dure entre 30 secondes et cinq minutes et doit être pratiqué sur les deux yeux afin de pouvoir les comparer. Il peut être renouvelé, si besoin, quelques temps après pour un suivi. 

 Les images sont imprimées, expliquées et données aux patients.

Ces examens sont inclus dans le dossier patient et disponibles pour des études complémentaires. 

OCT SITE.jpg

Pourquoi et quand faire l’examen ?

L’ophtalmologiste effectue un examen OCT pour différentes raisons : 

1. L’étude de la macula (rétine centrale permettant de voir le plus net) : Cet examen est effectué en cas de baisse de vision brutale ou progressive, ou dans le suivi de pathologie rétinienne, il permettra d’analyser et de déceler des lésions ou pertes de densité des différentes épaisseurs de la structure centrale de la rétine. 

2. Le suivi de la rétinopathie diabétique.

3. L’analyse du nerf optique : cet examen est utilisé dans le cadre du suivi et du dépistage d’un glaucome ou bien dans l’analyse d’un défaut papillaire en analysant 

Dans quels cas l’OCT devient-il indispensable?

 

L’OCT peut permettre dans certains cas d’effectuer un diagnostic précoce de certaines maladies (glaucome, DMLA, etc.) avant que les symptômes ne soient perçus par le patient. La pathologie est alors prise en charge précocement, le suivi et les traitements sont mis en place et les dommages irréversible peuvent ainsi être évités.

Le matériel utilisé: OCT Spectralis Sanotek HRA + OCT2

 

  • Modèle haut de gamme

  • Cet équipement est exceptionnel par la combinaison en un petit instrument des angiographies FLUO, ICG, OCTA sans injection ,de l’OCT Spectral 85 KHz et la faculté du MultiColor.

L’image de haute qualité est obtenue par le cSLO (balayage laser confocal) qui est une nouvelle technologie utilisée pour l’examen et l’imagerie des structures oculaires et de la rétine.

Cette imagerie combine la fine résolution du balayage confocal et la sélectivité spectrale d’une illumination laser pour donner des images précises et claires impossible à avoir à partir d’une photographie traditionnelle du fond de l’oeil. En plus. Cette imagerie permet l’analyse des cas difficiles tel que les yeux atteints de la cataracte.

 

Cette technologie inclut également une fonction dite AutoRescan qui place automatiquement les scans de suivi au même endroit que la dernière visite pour permettre l’identification des changements structurels.

 

L’OCT spectral est très fiable grâce au « TruTrack Active Eye Tracking™», une technique d’imagerie qui utilise deux faisceaux lumineux pour étudier le fond de l’oeil et diminue les effets des mouvements des yeux durant l’analyse ce qui permet d’obtenir des données d’analyse très précises. 

 

De plus, « Heidelberg Noise Reduction » est une nouvelle technologie exclusive présente aussi dans cet appareil qui élimine le bruit accordé à l’OCT et à l’imagerie cSLO.

Capture d'écran 2020-06-02 16.10.52.png

Peut-on conduire après un scanner des yeux ?

Le patient peut tout à fait conduire après un OCT, à part s'il a fallu dilater sa pupille pour examiner le fond de son œil, comme c'est parfois le cas" explique le spécialiste.

 

 En cas de dilatation de la pupille, on recommande d'attendre 2 à 4 heures avant de reprendre le volant.